23 février – Journée du Défenseur de la Patrie

0

Aujourd’hui, le 23 février, la Russie célèbre la journée du défenseur de la Patrie. Selon la tradition, ce jour-là, nous félicitons non seulement les défenseurs actuels de la Patrie, mais également les défenseurs potentiels, c’est-à-dire tous les hommes, jeunes et vieux.

23 février – Journée du Défenseur de la Patrie

Cette date est également importante pour les anciens combattants de la Seconde Guerre Mondiale (la Grande Guerre Patriotique). Pour eux, il s’agit de la deuxième fête la plus importante après le 9 mai – le Jour de la Victoire.

Aujourd’hui, nous allons vous dire comment la fête du 23 février est née et comment elle est célébrée de nos jours.

L’histoire de la célébration

Initialement, cette date était appelée “Journée de l’Armée et de la Marine Rouges”, bien que le décret sur l’organisation de “l’Armée Rouge des Ouvriers et des Paysans” (RKKA) lui-même ait été adopté beaucoup plus tôt, le 15 janvier 1918. Selon la théorie principale, le 23 février 1918, l’Armée Rouge eut ses premiers affrontements militaires avec les troupes du Kaiser allemand près de Pskov et de Narva, grâce auxquelles l’offensive allemande fut stoppée pendant un certain temps.

En 1946, “l’Armée Rouge” a été rebaptisée “Armée Soviétique”, ce qui donne à la fête un nouveau nom: le “Jour de l’Armée et de la Marine Soviétiques”. Tous les soldats étaient traditionnellement honorés ce jour-là (après la guerre, pratiquement tous les citoyens pouvaient s’attribuer à eux). Peu à peu, tous les hommes, même ceux qui n’ont jamais servi dans l’armée, ont commencé à recevoir des félicitations ce jour-là.

En 1995, la Douma d’Etat a adopté une loi selon laquelle le 23 février a reçu un nouveau nom: “Jour de la Victoire de l’Armée Rouge sur les Troupes Allemandes Kaiser en 1918 – Jour du Défenseur de la Patrie”. Cependant, ce nouveau nom trop long n’avait que peu à voir avec les faits réel (les allemands n’étaient que stoppés, pas vaincus) et ne dura que quelques années. Et pendant tout ce temps, le 23 février était un jour ouvrable.

En 2002, la Douma d’Etat a adopté une résolution pour nommer le 23 février “Journée du Défenseur de la Patrie” et l’a déclarée jour férié.

Russian Pod 101

23 février de nos jours

La “Journée du Défenseur de la Patrie” moderne a gardé sa couleur militaire, mais sa portée ne se limite pas à l’armée. C’est une célébration de courage, d’honneur et d’amour envers la patrie. En ce jour, il est de coutume de féliciter les hommes de toutes les professions et de tous les âges, y compris les plus jeunes.

Dans de nombreuses entreprises et institutions, les femmes mettent en commun une somme raisonnable pour acheter des cadeaux symboliques pour les hommes ou pour organiser un petit banquet à la fin de la journée de travail. Considérant que le 8 mars – la Journée Internationale de la Femme – a lieu peu après le 23 février, il en résulte un échange mutuel de petits cadeaux et d’attention.

Non seulement les hommes sont honorés le 23 février mais il existe également un grand nombre de femmes qui sont engagées ou qui ont été engagées dans le passé pour la défense de leur patrie. Ce jour-là, les employés des Forces armées de la Fédération de Russie, les anciens combattants de la Grande Guerre Patriotique et d’autres opérations militaires reçoivent les salutations traditionnelles des dirigeants du pays.

Des couronnes et des bouquets de fleurs sont déposés sur les monuments des guerriers héroïques. La télévision et la radio diffusent des concerts thématiques et des discours de félicitations. Dans la soirée, dans les villes-héros (le titre honorifique soviétique attribué à certaines villes russes pour leur remarquable héroïsme pendant la Seconde Guerre Mondiale), ainsi que dans les colonies où sont situés les installations militaires, le ciel est éclairé de feux d’artifice.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *