9 mai: Jour de la Victoire en Russie

0

Le Jour de la victoire est l’un des jours fériés les plus importants et les plus respectés du calendrier russe. La guerre qui a tué plus de 27 millions de russes et, selon certaines estimations, plus de 29 millions, n’a épargné aucun foyer russe de la mort ou des blessures d’un membre de la famille.

9 mai: Jour de la Victoire en Russie

En Russie, contrairement à l’Europe, le jour de la victoire est célébré le 9 mai. Selon certaines sources, Staline n’avait pas apprécié le premier acte de capitulation signé et le maréchal Georgy Zhukov aurait été chargé une nouvelle fois d’accepter une reddition générale de la part des représentants de tous les types de forces armées allemandes à Berlin. Le nouveau acte a été signée dans la nuit du 9 mai à 00 h 43, heure de Moscou. En Europe, c’était encore le 8 mai.

La Grande Guerre Patriotique

La Seconde Guerre mondiale est reconnue comme la plus destructrice et sanglante guerre de l’histoire de l’humanité. Les Russes l’appellent plus souvent la Grande Guerre Patriotique.

La guerre est entrée en Russie le 22 juin 1941. Les troupes russes ont immédiatement commencé à subir des pertes énormes. Les habitants des territoires capturés se sont retrouvés en captivité allemande et ont été envoyés dans des camps en tant qu’esclaves. Cependant, malgré le fait que l’armée soviétique était en train de perdre, elle parvint toujours à arrêter les Allemands sur le chemin de Léningrad, Moscou et Novgorod.

Leningrad a connue un siege, les habitants de la ville n’ont pas pu disposer de nourriture, de carburant, de médicaments et de tout le nécessaire pour la vie pendant 872 jours.

Le blocus de Léningrad en images

Le 19 novembre 1942, une contre-attaque des troupes soviétiques commença, donnant des résultats significatifs: une armée allemande et quatre armées alliées furent détruites. L’armée soviétique a continué à attaquer dans toutes les directions, elle a réussi à écraser plusieurs armées, à poursuivre les Allemands et à repousser la ligne de front vers l’ouest.

Grâce à l’industrie militaire de l’URSS qui a réussi à accumuler des ressources, l’armée soviétique a commencé à maîtriser considérablement l’armée allemande et a pu non seulement résister, mais aussi dicter ses propres conditions. D’une armée de défense, elle est devenue une armée attaquante.

Russian Pod 101

Entre 1943-1945, l’armée soviétique a continué d’avancer vers Berlin, reconquérant les territoires capturés. En janvier 1943, le blocus de Léningrad a été levé et, en 1944, les troupes soviétiques se déplacent vers la Pologne, puis en Allemagne. Le 8 mai, la ville de Berlin a été prise et les troupes allemandes se sont rendu sans condition.

L’importance du jour de la victoire pour le peuple russe

Le Jour de la Victoire réunit les jeunes et les vieux de la Russie. Chaque famille peut raconter l’histoire de ses grands-pères et arrière-grands-pères qui ont défendu la liberté non seulement de la Russie, mais aussi de l’Europe. Le peuple russe a payé le prix fort pour cette victoire et, à ce jour, il commémore et honore les millions de personnes décédées.

La guerre a été une tragédie, mais elle a permis de montrer le meilleur du peuple russe: persévérance et courage, unité et solidarité face à l’ennemi, diligence et dévouement, talent d’ingénieurs et de chefs d’armées, prouesses militaires et amour de la Patrie.

De moins en moins d’anciens combattants sont encore en vie et peuvent raconter personnellement leurs histoires à la jeune génération. Le jour de la victoire est une occasion de rendre hommage à tous ceux qui se sont battus sur le front ou ont travaillé à l’arrière front en temps de guerre.

Comment les Russes célèbrent leur victoire

Le Jour de la Victoire est un jour férié en Russie. Selon la tradition des dernières années, les rubans de St. George sont distribués partout par des volontaires, que non seulement les anciens combattants mais aussi les jeunes portent comme un symbole du lien entre les générations et du souvenir de la Grande Victoire.

Ruban de St. George attaché à une voiture
Ruban de St. George attaché à une voiture

En ce jour, des cérémonies de dépôt de fleurs et de gerbes ont lieu partout dans les monuments commémorant les héros de la Grande Guerre patriotique. En outre, divers événements sont organisés pour honorer les anciens combattants et les avant-gardes, des concerts festifs sont organisés, des leçons de courage dans les écoles sont organisées et des reconstitutions de batailles ont lieu dans certains endroits.

La tradition de ces dernières années est l’action civile et patriotique appelée «Régiment Immortel», qui est aujourd’hui devenue un mouvement public international visant à préserver la mémoire personnelle de la génération de la Grande Guerre patriotique. Les participants du mouvement annuel du Jour de la Victoire marchent dans les rues des villes avec des photos de leurs proches. Des vétérans de l’armée et de la marine, des partisans, des combattants clandestins, des combattants de la résistance, des travailleurs du front, des prisonniers des camps de concentration, des enfants de la guerre se rassemblent ce jour-là pour le mouvement «Régiment Immortel». Des histoires de famille sont également écrites à leur sujet dans la Chronique du peuple sur le site du mouvement «Régiment Immortel». Cette action se produit dans plus de 80 pays et territoires.

1 million de Russes défilent à Moscou pour le «Régiment Immortel»

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *