Accueil » Jours fériés russes » Maslenitsa – Celebration slave pour dire au revoir à l’hiver

Maslenitsa – Celebration slave pour dire au revoir à l’hiver

Du 4 au 10 mars de cette année, le peuple russe célébre l’ancienne fête slave qui symbolisait les adieux de l’hiver et la joyeuse attente du printemps – Maslenitsa. Cette fête est considérée comme un écho des temps préchrétiens où les slaves étaient encore païens. Avant l’adoption du christianisme, Maslenitsa était célébrée pendant 14 jours et ensuite réduite à une semaine. L’église orthodoxe a accepté Maslenitsa comme l’un de ses jours fériés – Maslenitsa tombe la semaine précédant le grand carême (les dates changent chaque année).

Le plat principal de la celebration sont les blini. Ils sont préparés tous les jours à partir du lundi, mais surtout du jeudi au dimanche. La tradition de faire des blini existe en Russie depuis le temps du culte des dieux païens. Après tout, c’est le dieu soleil Yarilo qui a été appelé à chasser l’hiver, et le blini rond ressemble beaucoup au soleil d’été.

En plus des blini, d’autres friandises ont également été servies à Maslenitsa, par exemple des olad’i (crêpes épaisses) et des tartes aux garnitures variées: champignons, fromage frais, chou, etc.

Outre de nombreux plaisirs, cette semaine est également riche en divertissements: glisse en groupes sur les pentes enneigées sur les traîneaux, danses, chants folkloriques et feux de joie. La principale tradition est la mise en flammes de l’effigie qui symbole l’hiver ennuyeux.

Chaque jour de la semaine Maslenitsa a son propre nom et sa propre signification. Traditionnellement, la semaine était divisée en Maslenitsa étroite, qui comprend les 3 premiers jours, et Maslenitsa large, qui prenait les 4 jours restants. Au cours des trois premiers jours, parallèlement aux événements festifs, les travaux ménagers étaient autorisés. Dans la deuxième partie, personne ne travaillait, tout le monde se livrait à des plaisirs festifs.

Semaine Maslenitsa

Lundi – “Réunion”

Ce jour-là, des glissades sur glace étaient organisées. Autrefois, on croyait que plus le traîneau allait loin, plus le bruit et les éclats de rire sur la colline glacée étaient forts, plus la récolte serait bonne et plus le lin pousserait longtemps.

Ils avaient l’habitude de faire une effigie de l’hiver avec de la paille, d’y mettre de vieux vêtements de femme, de l’installer sur un poteau dans un traîneau et de faire le tour du village comme ça en chantant des chansons. Après cela, l’effigie était placée sur une montagne enneigée, à partir de laquelle les gens glissaient.

L'effigie de l'hiver, nos jours
L'effigie de l'hiver, nos jours. Source: Wikipedia.

Les blini commençaient également à être préparés ce jour-là. Les membres d’une même famille se rendaient visite pour s’entendre sur la façon de passer la semaine.

Mardi – “Zaigrysh” (~ Départ des jeux)

À partir de ce jour, toutes sortes de divertissements commençaient dans le village: promenades en traîneau, jeux de plein air, représentations de bouffons et théâtres de marionnettes.

Maslenitsa, Boris Kustodiev
Maslenitsa, Boris Kustodiev. Source: Wikipedia.

Cette journée était particulièrement excitante pour les filles non mariées en raison des réunions organisées de futurs mariés. En fait, de nombreuses coutumes de Maslenitsa étaient axées sur le mariage, afin de célébrer le mariage après le carême.

Mercredi – “Lakomka” (Gourmand)

Ce jour-là, toutes les hôtesses préparaient divers plats en grands volumes et servaient une table riche, avec les blini comme plat principal. Également ce jour-là, la belle-mère faisait preuve d’une bonne attitude envers son gendre et l’invitait à un festin. Les habitants des villages brassaient de la bière ensemble.

Les étals de boissons chaudes à base d’eau, de miel et d’épices apparaissaient partout. Ils vendaient également des gâteaux chauds aux noix et au miel. Là, sous le ciel ouvert, on pouvait boire du thé provenant d’un samovar bouillant.

Jeudi – “Razgulyai” (~ Festivités)

À partir de ce jour, Maslenitsa se déployait dans toute son ampleur: du matin au soir, les gens dansaient, chantaient et s’adonnaient à toutes sortes de divertissements: montagnes de glace, balançoires, combats de boxe, fêtes bruyantes.

F.V. Sychkov. Danse. 1911
F.V. Sychkov. Danse. 1911. Source: Wikipedia.

Pour aider le soleil à se débarrasser de l’hiver, les gens organisaient traditionnellement l’équitation «au soleil», c’est-à-dire dans le sens des aiguilles d’une montre autour du village. C’était la coutume la plus aimée et la plus belle de Maslenitsa. Tous ceux qui avaient un cheval, riches et pauvres, participaient. Les chevaux et les traîneaux étaient nettoyés et décorés le mieux possible. Les sabots des chevaux claquaient, les cloches sonnaient et les harmoniques jouaient.

Une ville de neige avec des tours et des portes était construite sur les bords de rivières, d’étangs et sur les champs. Ensuite, les gens se sont divisés en deux groupes: l’un gardait la ville, l’autre devait la prendre de force.

Les combats de poing avaient également lieu ce jour-là. Selon les règles, il était interdit de cacher quelque chose de lourd dans une moufle, de taper sous la ceinture et à l’arrière de la tête.

Vendredi – “Soirées de belle-mère”

Toute une série de coutumes de Maslenitsa ce jour-là visaient à accélérer les mariages et à aider les jeunes à trouver un partenaire approprié pour eux-mêmes. Les beaux-fils invitaient leurs belles-mères à leur rendre visite et leur offeraient des blini.

L.I. Solomatkin. What a Maslenitsa!. 1878
L.I. Solomatkin. What a Maslenitsa!. 1878. Source: Wikipedia.

Samedi – “Rassemblement des belles-filles”

Ce jour-là, la belle-fille invitait ses parents (filles) chez elle. Maslenitsa était un prétexte pour se rassembler et bavarder.

Également ce jour-là, tous les nouveaux mariés venus des villages environnants se rassemblaient sur le lieu de célébration. Debout dans une foule de spectateurs, ils étaient appelés sur la pente. Là, ils devaient s’incliner devant le «monde» – les villageois se rassemblaient pour voir l’événement, s’embrasser et se laisser glisser sur la pente. En bas de la pente, les jeunes couples étaient censés s’embrasser jusqu’à ce que le public cesse de crier «давай, давай!» (allez, allez!).

La signification de ce rituel est un effort pour honorer les nouveaux mariés, ainsi que pour exprimer la reconnaissance universelle et l’approbation de l’union conjugale.

“Dimanche du pardon”

Ce jour-là, il était de coutume de demander pardon à tous ceux que vous avez offensé ou fait du tort, pour vos propres méfaits. Et pardonnez aux autres avec un cœur pur pour les mêmes actions qui vous ont été accidentellement ou intentionnellement infligées. C’est toujours une journée très brillante et magnifique avant le début du carême.

Après cela, on pouvait revenir aux chansons et aux danses. Ce jour-là, l’effigie de paille qui personnifiait l’hiver était allumée et brulée sur un feu de joie. Ensuite, les jeunes hommes sautaient par-dessus le feu dans une competition d’agilité. Ainsi, la Maslenitsa arrivait à sa fin.

Burning the effigy of Winter
Burning the effigy of Winter

“Lundi pur”

L’adieu à l’hiver s’est terminé le premier jour du Grand Carême – Le lundi pur, qui a été considéré comme le jour de la purification du péché et des nourritures non permises durant le carême. Le lundi pur, il était obligatoire d’aller au banya, les femmes lavaient la vaisselle en les débarrassant de la graisse et des restes de nourriture interdits pendant le carême.

Maslenitsa aujourd’hui

Les traditions de la célébration de Maslenitsa ne sont pas oubliées aujourd’hui, bien que la célébration ne se déroule généralement que le dernier jour de Maslenitsa – dimanche. Les gens préparent des crêpes et invitent amis et parents à leur rendre visite. Dans les villes, des festivités de masse sont organisées avec des crêpes et autres mets délicats, des batailles comiques et une combustion de l’effigie.

Si vous vous trouvez en Russie à cette époque, assurez-vous de ne pas rater cette merveilleuse occasion de vous plonger dans une vieille tradition et un divertissement commun !