Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg

0

Le musée de l’Ermitage est le plus grand musée de Russie et l’un des plus grands musées d’art et d’histoire de la culture au monde. Il est situé à Saint-Pétersbourg, la “capitale du nord” de la Russie.

Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg

Raconter toute l’histoire de l’Ermitage, c’est presque raconter l’histoire de la Russie. Ce musée est très important dans la vie du pays. Mais nous allons essayer de respecter le format court de notre site et de vous raconter toutes les choses les plus intéressantes sur ce musée dans cet article.

Brève histoire de l’Ermitage

En 1754, la construction d’une nouvelle résidence pour l’impératrice Elizabeth a commencé – le Palais d’Hiver. Le projet a été proposé par le célèbre architecte baroque russe d’origine italienne, Bartolomeo Francesco Rastrelli. La construction du palais a pris 7 ans. Pendant ce temps, l’impératrice Elisabeth fut remplacée par Pierre III et après lui, Catherine II monta sur le trône.

Palais d'hiver aujourd'hui
Palais d'hiver aujourd'hui

Sur ordre de Catherine II, les petits et grands bâtiments de l’Ermitage, ainsi que le théâtre de l’Ermitage ont été construits. L’ensemble des bâtiments qui abrite maintenant le musée de l’Ermitage a été construit. Catherine II a acheté les collections d’œuvres d’art qui ont marqué le début de la future collection du musée.

Jusqu’au milieu du 19e siècle, seuls les nobles pouvaient apprécier les œuvres d’art de l’Ermitage. Ce n’est qu’après 1852 que le musée a été ouvert au grand public dans le nouvel édifice de l’Ermitage spécialement construit à cet effet sous Nicolas Ier.

À l'intérieur du palais d'Hiver
À l'intérieur du palais d'Hiver

Au cours de la Première Guerre mondiale, le Palais d’Hiver a cessé d’être la résidence impériale officielle tout en restant un lieu de réception et de cérémonie. La guerre de 1914 a interrompu la vie normale du musée. En août, une partie des objets exposés a été évacuée à Moscou. À la mi-octobre 1915, un hôpital existait jusqu’en novembre 1917 dans les salles vides du palais de l’hiver.

Après la Révolution de février, le musée a continué à fonctionner mais s’est temporairement abstenu d’admettre le public.

Au début d’août 1917, le gouvernement provisoire annonça la nationalisation des palais royaux et forma une commission chargée de l’histoire de l’art d’accepter les expositions du palais d’hiver. En septembre, une autre partie de la collection de l’Ermitage a été évacuée à Moscou.

Depuis juillet 1917, les appartements de Nicolas II et de son épouse dans le palais d’hiver étaient occupés par le gouvernement provisoire.

Russian Pod 101

Dans la nuit du 25 octobre (7 novembre) à Pétrograd, le pouvoir changea de nouveau: le Parti ouvrier social-démocrate russe (Bolcheviks), dirigé par V.I. Ulyanov (Lénine) a pris le contrôle des principaux objets de la ville, ce qui a conduit à l’arrestation du gouvernement provisoire. Tous les pouvoirs ont été transférés aux bolcheviks.

Armures dans la salle des chevaliers de l'Ermitage
Armures dans la salle des chevaliers de l'Ermitage. Source: Wikipedia.

Les collections de l’Ermitage n’ont pas été affectées par ces événements, car le musée était alors isolé du palais. Immédiatement après la prise du Palais d’Hiver, un détachement armé a été envoyé à l’Ermitage pour sa protection.

Dans les premières années du pouvoir soviétique, la collection de l’Ermitage a sérieusement diminué. Au début, dans les années 1920, les collections des musées des républiques de l’Union ont été reconstituées aux dépens de l’assemblée royale de l’Ermitage. Hermitage a en partie compensé ces pertes avec des œuvres d’art nationalisées appartenant à des collections privées.

Les années d’avant-guerre de l’Ermitage se heurtaient aux exigences strictes des autorités en matière d’ouverture des stocks et de vente d’une partie des objets exposés à l’Ouest, et à la volonté sincère du personnel du musée de préserver les objets les plus précieux. De nombreuses œuvres d’art célèbres ont été vendues à l’étranger au cours de cette période.

Grâce aux efforts du personnel de l’Ermitage, la plus grande partie de la collection a été préservée grace a un cout élevé payé part les employés. En effet, plus de cinquante employés de musée ont été réprimés au cours de ces années.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale est arrivée en Russie, la collection a été évacuée vers l’Oural. Mais les bâtiments du musée ont été gravement endommagés lors du bombardement.

Après la fin de la guerre, les travaux à l’Ermitage ont commencé avec vengeance. Le musée a accepter des œuvres trophées issues en grande quantité d’Allemagne. Comme vous le savez peut-être, Hitler allait ouvrir un musée rassemblant tout ce qu’il avait réussi à capturer en Europe. Au moment de la prise de Berlin par les troupes soviétiques, le musée se préparait pour l’ouverture. Tout à fait par hasard, son futur directeur fut capturé, qui raconta où se trouvaient les salles de stockage, ce qui donna lieu à de nombreuses œuvres d’art d’Allemagne transferés vers la Russie.

L’Hermitage aujourd’hu

Aujourd’hui, le musée de l’Ermitage abrite une collection d’environ trois millions d’œuvres d’art et de monuments de la culture mondiale. La collection comprend des peinture, sculptures et des objets d’art appliqué, des découvertes archéologiques et des pièces numismatiques. Avec la collection de l’Ermitage, vous pouvez étudier l’évolution de l’art mondial et ce, de l’âge de pierre à la fin du XXe siècle.

Parmi les œuvres d’art célèbres présentées à l’Ermitage, on trouve: Madonna Benois, Judith (Giorgione), Le Retour du fils prodigue (Rembrandt), Madone Conestabile et bien d’autres. Le musée possède aussi une riche collection de peintures de Rubens, Rembrandt, Van Dyck, Poussin, Titien, Véronèse, Claude Lorrain et bien d’autres.

Learn Russian Step by Step

L’exposition principale occupe cinq bâtiments situés le long du quai de la Neva:

– Palais d’Hiver
– Petit Ermitage
– Grand Ermitage
– Théâtre de l’Ermitage
– Nouvel Ermitage

Donc, si vous êtes un amateur d’art et que vous souhaitez visiter l’Ermitage, planifiez-sur quelques jours. Ou vous pouvez faire un voyage virtuel sur l’Ermitage sur son site.

Voici quelques tours qui pourraient vous intéresser si vous envisagez de visiter l’Ermitage :

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *