Versions russes d’histoires de renommée mondiale : Winnie l’Ourson

0

Il y a peu, nous vous avons parlé de la version russe de Mowgli. Aujourd’hui, nous nous attaquons à Winnie l’Ourson. Vous trouverez dans cet article quelques faits intéressants liés au dessin animé russe et, bien entendu, un lien pour le regarder.

Versions russes d’histoires de renommée mondiale : Winnie l’Ourson

L’histoire de Winnie l’Ourson a vu le jour dans les pages du roman écrit en 1962 par l’auteur anglais Alan Milne. En 1958, l’auteur de livre pour enfants russe Boris Zakhoder a lu l’histoire racontée par Milne et a décidé de la transposer en russe.

Dans les années 1960 et 1970, les studios Soyouzmoultfilm ont réalisé trois films d’animation sous la direction de Fiodor Khitrouk : « Winnie l’Ourson », « Winnie l’Ourson part en visite » et « Winnie l’Ourson et la journée des inquiétudes ».

Le charme du Winnie l’Ourson russe

Alors, quelle est la différence entre les versions russe et américaines de Winnie l’Ourson ?

En premier lieu, on retrouve, évidemment, le style unique du dessin animé russe qui ressemble à des dessins d’enfants. Parfois, on remarque en fond d’énormes insectes assis sur des champignons géants. Pommes, poires, prunes et autres fruits poussent sur les mêmes arbres au même moment.

La version soviétique fait fi de Tigrou et de Christopher Robin, mais leur absence n’enlève rien à l’histoire. En plus, l’absence de Christopher fait que les autres personnages sont davantage perçus comme de vrais animaux plutôt que comme des jouets.

D’après de nombreux personnes, y compris des Américains, l’ourson russe est plus simple et drôle que son frère américain. Alors que le Winnie américain ressemble à un jouet avec un gros ventre, le Russe est plus proche d’un vrai ours brun, bien que ses jambes ne soient pas attachées à son corps.

Russian Pod 101

Le Winnie l’Ourson russe est toujours en train de manigancer quelque chose : un jour il feint d’être un nuage pour voler le miel des abeilles, un autre, il va rendre visite au lapin pour manger gratuitement. Lorsqu’il est confronté à une situation difficile, il se pose des questions et essaie d’y répondre en utilisant sa propre logique assez drôle. Il élabore spontanément des plans tout y mélangeant des observations philosophiques sur la vie.

La voix russe de Winnie l’Ourse n’est pas douce, mais plutôt criarde et même « enfumée ». Le directeur a donné leur chance à de nombreux acteurs, mais il n’était satisfait d’aucune des options qui s’offraient à lui : les voix étant trop graves. Alors, l’ingénieur du son a suggéré d’accélérer l’enregistrement et tout le monde a aimé l’effet obtenu. L’enregistrement en accéléré n’a pas seulement été appliqué à Evgueni Leonov, qui a prêté sa voix à Winnie, mais aussi aux autres personnages.

Le Winnie l’Ourson soviétique compose constamment des chansons, et quand il n’y a pas assez de mots, il les remplace par « pam-param-param-pam-pam ». Ses chansons un peu bêtes et simples sont pourtant pleines de charmes, et tous les Russes les connaissent encore par coeur :

Кто ходит в гости по утрам, тот поступает мудро!
Известно всем, тарам-парам, на то оно и утро!
Celui qui rend visite à un ami à l’aube est plus sage que les autres !
Tout le monde sait bien bien que, taram-param, c’est le meilleur moment !

Learn Russian Step by Step

Plusieurs de ses phrases sont même devenues des expressions célèbres (nous vous en donnons ici les versions russes et françaises pour éviter de perdre des nuances pendant la traduction) :

– Пух, тебе что намазать — меду или сгущенного молока?
– И того и другого, и можно без хлеба.
Ourson, qu’est-ce que tu veux (sur ton pain) – du miel ou du lait concentré ?
– Les deux, et pas besoin de pain.

– Ты не забывай, что у меня в голове опилки. Длинные слова меня только огорчают.
– N’oublie pas que j’ai de la suie de bois dans la tête. Les longs mots ne font que m’ennuyer.

– Какой сегодня день?
– Сегодня.
– Мой любимый день!
– Quel jour est-il aujourd’hui ?
– Aujourd’hui.
– C’est mon jour favori !

Looking for Spanish translators

– Нужно делать так, как нужно. А как не нужно, делать не нужно!
– Il faut faire ce qu’il faut. Et puisqu’il ne faut pas le faire, il n’y a pas besoin de le faire.

– Не такое это простое дело — ходить в гости! Когда мы идём, главное делать вид, что мы ничего не хотим.
– Ce n’est pas simple d’aller rendre visite ! Quand on y va, le plus important est de prétendre que l’on ne veut rien.

Le dessin animé est toujours aimé des Russes. Sa popularité n’a pas diminué même aujourd’hui. En 1988, un timbre a même été imprimé à l’effigie de Winnie et de Porcinet.

Timbre-poste avec Winnie l'Ourson, 1988
Timbre-poste avec Winnie l'Ourson, 1988

Il n’y a pas si longtemps, la Banque de Russie a même distribué des pièces commémoratives représentant Winnie l’Ourson.

Les pièces commémoratives représentant Winnie l’Ourson
Les pièces commémoratives représentant Winnie l’Ourson

Regardez Winnie l’Ourson en russe

Contrairement à la version américaine qui s’adresse principalement aux enfants, la version russe est fortement appréciée des adultes aussi. Aujourd’hui, nous vous proposons de regarder les trois épisodes du dessin animé avec sous-titres en anglais.

#1: Winnie l’Ourson
#2: Winnie l’Ourson part en visite
#3: Winnie l’Ourson et la journée des inquiétudes, partie 1
#3: Winnie l’Ourson et la journée des inquiétudes, partie 2
0
Traduit de l'anglais par A. Van Laere.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *